Depuis le 29 novembre, Shadow a rendu son offre disponible au grand public. Très intéressé par cette technologie j’ai pu échanger avec eux et j’ai eu la chance de pouvoir utiliser leur service pendant 1 mois gratuitement. Voici donc mes retours sur l’utilisation quasi quotidienne du PC dans le cloud.

Qu’est-ce que c’est ?

Shadow c’est un PC gaming exploitant la technologie du cloud computing. L’offre de Blade est basé sur 4 français qui ont eu l’idée de mettre à disposition une machine complète et puissante à distance à n’importe qui possédant une connexion haut-débit.

Cette machine embarque toutes les technologies permettant d’avoir une image de bonne qualité et une latence la plus faible possible.

Comment l’utiliser ?

Shadow est utilisable au travers de son boitier livré avec certains abonnements et faisant office de client léger. Mais il existe également des applications gratuites Windows, Mac et Android pour l’utiliser sur nos terminaux habituels. Personnellement j’ai utilisé l’application Windows je ne pourrai donc pas parler du boitier en lui-même.

Quelle configuration ?

  • Intel Xeon (8 threads à 2,2 GHz)
  • NVIDIA GeForce GTX 1080
  • 12 Go de RAM
  • 256 Go de SSD
  • Une licence Windows 10

La promesse étant de remplacer les pièces défectueuses sans surcoût pour l’utilisateur et également de remplacer les composants dès lors qu’une nouvelle génération serait disponible.

Pour ma part j’aurai attendu une GTX 1080 Ti même si la GTX 1080 classique fait amplement l’affaire pour tous les jeux auxquels j’ai pu jouer (même en Ultra).

Ressources mutualisées ?

Avec une telle configuration, ma première réflexion se portait sur la mutualisation des ressources. En effet, certaines ressources comme le CPU, la mémoire vive et la connexion internet sont partagées entre différentes machines virtuelles. Mais pour ce qui est de la carte graphique et du stockage, les ressources sont dédiées à notre machine.

Quelle qualité d’images ?

Le système s’adapte à l’écran jusqu’à une définition 4K et une fréquence de 60Hz. Si vous voulez profiter du 144Hz il faudra néanmoins se tourner vers du Full HD ou du 1440p avec une solide connexion en fibre optique.

Pour les connexions un peu plus réduites (on pense à l’ADSL), Blade travaille sur des technologies de compression et d’encodage vidéo pour améliorer l’utilisation de Shadow, même si pour le moment il est recommandé d’avoir une connexion de 15 Mb/s descendant minimum.

Quelle latence/connexion ?

Je possède une connexion fibre Orange de 250 Mb/s en download et 100 Mb/s en upload avec environ 10ms de latence pour accéder aux serveurs de Google.

Une fois sur Shadow, nous disposons d’une connexion approchant les 1 Gb/s en download et 100 Mb/s en upload.

Pour ce qui est du ping, il est variable en fonction des heures d’utilisation (entre 1ms et 5ms pour Google). Pour les jeux, je rajoute les 10ms qui séparent mon PC de Shadow, ce qui reste donc très correct (entre 15ms et 40ms au total en fonction des serveurs de jeu).

co shadow

Quel prix ?

  • 44,95 € par mois sans engagement.
  • 34,95 par mois pour un engagement de 3 mois.
  • 29,95 € par mois pour un engagement d’un an.

De nombreux codes promotionnels sont disponibles pour bénéficier de 10€ de remise sur le premier mois (ILOVESHADOW par exemple).

Vous pouvez également acheter le boitier Shadow Box pour 119,90 € ou le louer à 7,95 € par mois (seulement disponible à partir d’un engagement 3 mois).

Quels problèmes rencontrés ?

J’ai rencontré quelques petits problèmes à l’utilisation. Lors de ma première utilisation je me suis connecté avec mon portable Android, ce qui a fait planté la configuration de Windows et a rendu l’utilisation de Shadow impossible jusqu’à ce que je demande un formatage au Support. Après ce formatage je me suis connecté avec l’application Windows, j’ai correctement suivi la configuration de Windows et tout a finalement fonctionné.

Quelques fois ma souris n’apparait pas à l’écran après le démarrage de Shadow, il suffit simplement de relancer le streaming de la machine virtuelle pour corriger ce problème, rien de très long mais c’est un point qui mérite d’être amélioré. Le même problème a été observé avec le son, même correctif à utiliser.

Mon avis général ?

Malgré le problème de première configuration qui aura presque réussi à me faire perdre patience je n’ai eu aucuns problèmes sérieux à l’usage. Je joue à de nombreux jeux en graphisme ultra sans me poser de question avec une latence stable. L’installation des jeux se fait très rapidement grâce à la connexion 1Gb/s et au SSD.

Pour prendre quelques exemples, j’ai installé Fortnite en 4min, je joue en ultra à 120fps. J’ai également installé League of Legends en 8min, ultra à 210fps. Pour les jeux Steam, ils s’installent à 50 Mb/s et les jeux Origin à 100 Mb/s.

Je remarque quelques fois des petits décalages de sons lorsque je suis en jeu, mais ils ne sont pour moi pas dérangeant.

Je pense clairement m’abonner à Shadow sur le long terme puisque le prix me parait très correct pour le service fournit. Le support est plutôt réactif même si certains problèmes sont à résoudre par soit même ou à l’aide de la communauté (qui est très présente).