Kubernetes est un système open source permettant d’automatiser le déploiement, la montée en charge et la gestion des applications conteneurisées. Nous allons donc voir comment mettre en place un cluster à l’aide d’un environnement Docker.

Nous aurons donc besoins de 2 machines Ubuntu avec Docker en version 17.03 maximum puisque Kubernetes n’est pas encore compatible avec les dernières versions de Docker. Nous aurons donc un maitre et un esclave tout deux avec Docker à bord. Une documentation sur comment installer Docker sur Ubuntu avec une version spécifique est disponible ici.

Installation et Configuration de Rancher :

Pour commencer nous allons installer l’interface web Rancher qui nous sera très utile pour déployer notre service. Nous nous rendons sur notre machine maitre afin de créer notre container.

$ docker run -d --restart=unless-stopped -p 8080:8080 rancher/server

Une fois que ceci est fait, l’interface est disponible dans les quelques secondes qui suivent à l’adresse http://AdresseIP:8080.

Nous commençons par définir notre politique de contrôle d’accès. Ici nous utilisons l’authentification locale afin de sécurisé un minium notre interface.

1.PNG

Une fois que l’authentification est configurée, nous devons nous rendre dans l’onglet Infrastructure > Hôtes.

2

Un hôte sert de plateforme de déploiement pour Rancher, il faut donc lui donner l’accès aux machines Docker afin qu’il puisse les utiliser quand nous lui demandons. Nous pouvons observer ici qu’aucuns hôtes n’est configuré.

Il faut alors cliquer sur le bouton « Ajouter un hôte » afin de se rendre dans l’assistant d’enregistrement.

3

Nous définissons l’adresse de l’interface web de Rancher que les hôtes devront utiliser puis nous cliquons sur « Enregistrer ».

4

Nous définissons dans l’étape 4 l’adresse IP de notre hôte afin que Rancher soit capable de communiquer avec puis nous copions la commande de l’étape 5 que nous exécutons sur notre premier hôte, qui est dans notre cas notre machine maitre.

En retournant dans Infrastructure > Hôtes, nous voyons apparaître après quelques secondes notre premier Hôte qui s’active correctement.

5.PNG

Nous recommençons la manœuvre autant de fois qu’il y a d’hôtes prévus. Dans mon cas je dois ajouter ma machine esclave comme hôte au sein de Rancher.

6.PNG

J’indique son adresse IP puis je récupère la commande que j’exécute sur ma machine esclave.

Après quelques secondes, mon second hôte est configuré.

7.PNG

Maintenant que notre plateforme qui supportera notre service Kubernetes est prête nous pouvons passer à son déploiement.

Installation de Kubernetes :

Sur notre interface Rancher nous nous rendons dans le catalogue des applications disponibles et sélectionnons Kubernetes.

8

Nous pouvons voir quels sont les différents pré-requis à son installation, tels les ports à ouvrir entre nos hôtes ou encore la version de Rancher qu’il nous faut.

9

Nous descendons donc en bas de cette page afin de pouvoir lancer l’installation. Vous pouvez laisser les paramètres par défaut, j’ai pour mon cas uniquement indiqué l’adresse du proxy que Kubernetes doit utiliser.

10

Après quelques minutes, notre pile d’infrastructure est totalement déployée et active. Nous pouvons accéder au service mis en place depuis l’onglet Kubernetes.

11

Depuis cette page nous pouvons nous rendre dans l’interface graphique de Kubernetes afin d’utiliser plus facilement le service. C’est donc ce que nous allons faire afin de vérifier que l’outil soit fonctionnel.

12.PNG

Nous pouvons donc nous déplacer dans le menu et observer les différentes fonctionnalités qui sont mise à notre disposition. Dans le menu Cluster > Nodes, nous pouvons nous assurer que Kubernetes est accès à nos deux machines Ubuntu.

13.PNG

Nos deux machines sont bien présente au sein de notre service, nous pouvons donc les superviser directement depuis Kubernetes et elles serviront évidemment lorsque nous déploierons des containers.